Nous aidons les familles et amis à honorer la mémoire des êtres chers

Une crémation avec de l’eau

Logo-aquamation

Notre procédé est une alternative plus naturelle et écologique à la crémation et à l’inhumation. C’est l’eau plutôt que le feu qui est utilisé pour retourner le corps à Mère Nature.

Le nom scientifique du procédé pour cette crémation sans feu est hydrolyse alcaline. C’est le même processus qui intervient lorsqu’un corps est mis en terre. Le processus est accéléré en combinant chaleur et alcalinité à une eau en mouvement. C’est pourquoi nous l’appelons Aquamation.

approbation-quebecNotre procédé est approuvé par le gouvernement du Québec le 21 mars 2015

POURQUOI CHOISIR L’AQUAMATION?

L'eau ne bout pas

Écologique

POURQUOI CHOISIR L’AQUAMATION
PLUTÔT QUE LA CRÉMATION?

Oui, nous couvrons tout le Québec. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour toute Information relative au transport.

Le procédé n’est pas nouveau. Depuis plus de 15 ans, des institutions dignes de confiance ont choisi ce procédé pour la disposition des corps légués à la science. La réputée clinique Mayo utilise l’hydrolyse alcaline depuis 2006.

Lors d’une hydrolyse alcaline le corps est déposé dans l’appareil d’aquamation. En combinant chaleur et alcalinité à une eau en circulation, on accélère ainsi le processus d’hydrolyse des tissus. C’est un procédé décent et respectueux autant pour l’environnement que pour le corps du défunt. À la fin du processus, le corps est retourné à la nature par dissolution aqueuse.N’oubliez pas que notre corps est composé à 65 % d’eau ! Les seuls restes solides sont les ossements.

Absolument pas ! Même si la chaleur est utilisée pour accélérer le processus d’hydrolyse, la température de l’eau est sous son point d’ébullition ( 212 oF ou 100 oC). Le procédé nécessite également l’emploi de catalyseurs appelés alkalis qui sont chimiquement opposés à l’acide.

Oui, le procédé d’hydrolyse alcaline nécessite 95 % d’eau et 5% d’alcalis. Une combinaison d’alcalis (hydroxyde de sodium et de potassium) est utilisée dans le procédé pour dissoudre le corps. Les alcalis nécessaires au procédé sont les mêmes que ceux utilisés dans la préparation de produits cosmétiques d’usages courants, nettoyants pour le corps, crème à raser et même dans la préparation de certains aliments tel que les olives. À la fin du processus, les éléments chimiques ont été complètement assimilés et ne se retrouvent plus dans la solution aqueuse.

L’eau est utilisée pour le processus d’hydrolyse alcaline, soit la dissolution d’un corps dans l’eau. Elle est également utilisée pour le rinçage final de l’appareil d’aquamation et des ossements.

L’eau est retournée dans l’écosystème en passant par l’usine de traitements des eaux usées tout comme celle utilisée pour les embaumements. Le procédé d’hydrolyse alcaline produit une solution aqueuse complètement stérile et qui contient des acides aminés, du sucre, des nutriments et du savon.

Virtuellement zéro. L’aquamation requiert l’équivalent des besoins en eau d’une personne pour un à deux jours. À la fin du processus, l’eau est retournée à l’usine de traitement des eaux où elle sera traitée de la même façon que toutes les autres eaux usées.

Le service funéraire traditionnel et le retour des cendres demeurent inchangés. Dans le cas d’une crémation le corps est placé dans un incinérateur ; dans le cas d’une aquamation le corps est placé dans un appareil d’aquamation.

Les ossements demeurent avec une aquamation de la même façon qu’avec une crémation. Dans les deux cas, ils sont retournés aux familles sous forme de cendres.

Oui, les ossements sont 100 % sécuritaires et exempts de pathogènes et de maladies. Les cendres qui sont retournées aux familles sont simplement des minéraux osseux ou phosphate de calcium. Les cendres seront gardées dans une urne ou elles peuvent être dispersées dans un endroit spécial selon le choix des familles.

Style switcher RESET
Body styles
Color scheme
Color settings
Link color
Menu color
User color
Background pattern
Background image